Parc National de Nagarahole

Zoos en plein air

En Inde il y a plusieurs de ces nommés "parcs nationaux", qui offrent des safaris de tigre avec une probabilité de voir des tigres. Le Bannerghatta National Park au sud de Bangalore par exemple. Les organisateurs empaquètent les visiteurs dans des bus protégés aux grilles. Ensuite ils les conduisent à travers d'un petit terrain, entouré d'une haute clôture dans laquelle une vingtaine de tigres ennuyés et frustrés glandent dans le soleil. Les enfants commencent à criailler, les appareils photos à cliquer - et en vingt minutes le "show est over". Même si le nom ne serait plus si attirant, on devrait renommer cet endroit en "Zoo en Plein Air de Bannerghatta".

Forêt vièrge
Forêt vièrge

Parc National de Nagarahole

Un vrai parc national est certainement quelque chose de différent. Le Parc National de Nagarahole par exemple, qui est situé à 100km sud de Mysore, s'étend presque sur 650km². Assez d'espace alors pour les animaux sauvages qui y vivent en proportion naturelle des tailles de populations. Parmi eux sont 60 tigres, 80 léopards, 3500 éléphants et plein de nourriture pour les tigres (sambar, fauves, singes, etc.).

Au bord du parc se trouve un petit complexe de résidences touristiques, les Kabini River Lodges. Il s'agit plutôt d'un hôtel de haute gamme en ambiance jungle. Des vrais voyageurs sac-à-dos ne le vont pas aimer - mais l'excursion sur le week-end, organisée par Siemens était vraiment sympathique. Les visiteurs sont logés soit dans de petits cabanes au bord du fleuve, soit dans des tentes bien équipés avec salle de bain en briques. Les inspecteurs de forêt organisent des tours quotidiens en jeep dans la forêt. Mais à cause de l'énorme surface il est peu probable de percevoir le roi du parc, le tigre. Sarath, le "Chief Naturalist" du parc, est d'avis qu'avoir participé à un seul safari ne mérite pas encore de voir le tigre.

Dans sa 'vie antécédente', Sarath était broker à la bourse à Bombay. Mais il y a 15 ans, il a tourné le dos à la vie urbaine - et posé sa candidature au parc national. Aujourd'hui il a accumulé d'énormes connaissances sur les plantes et les animaux - et il répond avec patience aux questions des visiteurs.

Il me reste qu'une seule question : Où vont les inspecteurs de forêt pour se reposer? (en anglais ça sent mieux : "To where do forest rangers go to get away from it all?")