Bombay

Arrivée

Si on arrive en train il est possible qu'on ait une première impression décourageante de cette métropole avec ses 15 millions d'habitants. Les trains de grandes lignes traversent pendant plus qu'une demie heure les banlieux - le jour cela qui signifie une demie heure de bidonvilles, de pauvreté, des ordures, des canaux puants, des rues chaotiques et des trains de banlieue plein à craquer.

Pour une première fois il est peut-être plus facile d'arriver dans la nuit. Mais malgré tous on ne doit pas fermer ses yeux pour éviter des facettes qui appartiennent au caractère global de cette agglomération urbaine. La taille de Bombay et le nombre des gens qui y habitent est inquiétant et fascinant en même temps.

Victoria Terminus
Victoria Terminus

Après 24 heures dans le train "Udyan-Express", venant de Bangalore, je suis arrivé au "Victoria Terminus". La gare principale de Bombay (que les gens appellent simplement VT) a été construite par les anglais à la fin du 19ème siècle. Son apparence de l'extérieur ressemble plutôt à une cathédrale qu'à une gare. Elle est construite dans ce style colonial typique, un mélange entre le style indien, gotique et victorianique.

Malgré l'heure avancé, il y avait du monde dans la halle de départ : des voyageurs pressés, des familles avec de nombreux enfants et encore plus de valises, des porteurs de bagages avec trois grandes valises sur la tête, des voyageurs dormant entre leur bagage, des messages en haut-parleur incompréhensibles, des trains arrivants et partants. Ceci est caractéristique pour Bombay, la ville la plus rapide et hectique de l'Inde. C'est juste pour quelques heures entre une heure et quatre heures du matin que la métropole se repose un peu.

Croissance urbaine

Bombay est situé sur une péninsule. Pour cette raison, la croissance urbaine s'oriente vers la terre ferme plus au nord. Depuis un certain temps, Bombay connaît une croissance permanente. La métropole attire les gens de son arrière-pays rurale, les états fédéraux de Maharashtra et Gujarat. Malgré la haute densité de population, les nouvels arrivants ont l'espoir d'une meilleure vie.

Bombay est un exemple vivant pour les problèmes de surpopulation d'une région urbaine. Il est commun par exemple de passer trois heures dans un train de banlieue - que pour le trajet d'aller. Dans l'été chaude cela doit être vraiment insupportable, l'air est extrêmement humide à cause de la mer proche.

Old Bombay

Et encore : cela n'est qu'une facette de Bombay. Surtout les vieux quartiers Fort, Colaba et Malabar Hills composent le coeur du Vieux Bombay, aussi appelé Old Bombay. Il y a plein de bâtiments historiques en style coloniale britannique, des autobus en duplex rouges de Londres, les rues sont larges et il y a même quelques arbres. Spécialement les femmes ont ici une radiation de confiance de soi et de beauté moderne. Mes collègues indiens m'ont confirmé que les filles de Bombay sont considérées les plus belles de l'Inde - et en plus les plus malignes. Quelle combinaison dangereuse !

Old Bombay émet un charme cosmopolite qui doit être unique sur le sous-continent - au moins d'après que j'ai vu jusqu'à maintenant. C'était certainement aussi son emplacement géographique et son histoire qui en ont contribué. Depuis que des marins portugais ont établi un premier petit port de commerce entre les villages de pêcheurs, des bateaux européens, arabes et chinois font partie de la vie quotidienne de cette ville.

Gateway of India

La courte histoire du "Gateway of India" est vraiment ironique. Ce monument ressemble un peu à l'Arc de Triomphe à Paris. Il a été construit par les Britanniques pour que leurs rois puissent accéder symboliquement la colonie principale de leur empire. Il a été inauguré en 1924 tandis que la population indienne a déjà boycotté les festivités. Après l'Inde a obtenu son indépendance, le dernier régiment britannique a quitté le continent en reculant au-dessous de cet arc.

Dhaba Wallah
Dhaba Wallah

Dhaba Wallahs

Une autre chose très remarquable se déroule chaque jour dans la matinée dans les trains de banlieue et dans les gares : de nombreux hommes en bonnet blanc (les bonnets connus de Nehru) chargent et déchargent des cadres en bois avec des petits récipients dedans. Ces récipients contiennent les repas de déjeuner pour les hommes qui travaillent au centre ville et qui ont été cuisinés et envoyés par leurs épouses au banlieue. Les repas sont livrés directement au bureau.

A Bombay il existe de centaines de milliers de ces récipients qui se ressemblent tous un peu, mais qui ont attaché des petites files colorés pour les distinguer et renvoyer au propriétaire. Il est un miracle que tout containeur trouve son chemin - aller et retour. Dans les trains de banlieue, allez voir les vrais maîtres de la logistique !

Mumbai vs. Bombay

Ah, d'ailleurs : pour être politiquement correcte il faudrait utiliser le nom "Mumbai" quand on parle de Bombay. Ceci était le nom original (dérivé de la déesse Mumbadevi) avant que les Portugais et les Britanniques pensaient de devoir adapter les noms pour faciliter une prononciation européenne. Seulement : maintenant ce sont les indiens qui disent Bombay tandis que les européens utilisent Mumbai. Cela montre qu'un nom n'a pas vraiment d'importance.