São Paulo

Avenida Paulista
Avenida Paulista

Moteur économique

São Paulo compte près de 20 millions d'habitants et est ainsi parmi des plus grandes métropoles du monde. La région ressemble à un forêt en béton, farci par un réseau d'autoroutes en plusieurs voies, par des tableaux de publicité gigantesques, d'innombrables grattes-ciel et grands immeubles. C'est ici où bat le coeur économique du Brésil - avec l'Avenida Paulista comme artère. Un tiers du produit national brut du Brésil est créé à São Paulo.

Creuset culturel

Grâce à sa puissance économique, São Paulo attire des gens de toutes les régions. De même pour des immigrés venant d'autres pays et continents. São Paulo concentre des immigrés de plus de 70 pays d'origine. Les communautés les plus importantes sont celles des italiens, des japonais et des arabes. Une telle diversité culturelle se reflète naturellement sur le plan culinaire : même le souhait gastronomique le plus étrange peut être trouvé à São Paulo.

Vieille ville & culture

La concentration des activités commerciales et le travail derrière des façades modernes ne sont qu'une seule facette de São Paulo. Plus loin du centre ville se trouve un grand espace vert, le parc "Ibirapuera" dans lequel la mairie organise des concerts classiques en plein air. De plus, il y a un grand nombre de musées, de théâtres et de salles de concert qui créent une offre culturelle très diversifiée. Comme dans le "Theatro Municipal" au vieux centre ville par exemple, une grande salle somptueusement décorée en style colonial. Ou bien dans la "Sala São Paulo", une ancienne gare où il y a régulièrement des expositions et des concerts.

L'administration communale vient de lancer un programme de réanimation culturelle de la vieille ville. La plupart des bâtiments historiques sont dans un état pitoyable. Il y a trois générations, c'étaient des couples élégants qui se sont baladés dans les rues - aujourd'hui les rues sont occupées par des marchands mobiles qui vendent tout bric-à-brac en plastique, des piles et des montres.

Contrepoids

Vite on se rend compte que São Paulo est un genre de contrepoids pour Rio de Janeiro. Selon le stéréotype (!), les Paulistanos sont des ronds-de-cuir pâles et peu sportifs, mais disciplinés et appliqués. Donc tout le contraire du stéréotype des Cariocas de Rio, bronzés et détendus. Et pour rester dans l'univers des clichés : si les Paulistanos vont à la plage quand même, ils y sont facile à repérer avec leurs chaises et tables pliables, totalement suréquipés.